FAQ The Moneytizer

Quel est le CPM moyen ?
N'oubliez pas que nous travaillons en ""header bidding"", ce qui signifie qu'un système d'enchères est créé entre tous nos partenaires pour chacun des formats de votre site web. Comme dans une enchère, chaque partenaire décide du montant qu'il paie pour l'achat de votre espace publicitaire. C'est pourquoi nous ne pouvons pas garantir de CPM moyen. Nous vous garantissons cependant le meilleur CPM. C'est-à-dire, enchère entre partenaires = pas de prix fixe mais l'assurance de toujours obtenir la meilleure rémunération possible pour chaque format. Vos gains dépendront de plusieurs facteurs : les formats que vous décidez de placer sur votre site web, le prix auquel nos partenaires achèteront vos impressions publicitaires, la qualité de l'audience, le taux de visibilité du format, etc... Populaire
Pouvez-vous m'aider à améliorer mes revenus ?
The Moneytizer dispose d'un service unique d'optimisation des revenus publicitaires. L'un de nos gestionnaires de compte vérifie personnellement votre site web pour vous aider à trouver la meilleure combinaison de formats. Ce service vous aide à améliorer votre visibilité et à répondre à toutes les questions relatives à notre plateforme. Comment accéder à ce service ? Vous pouvez simplement écrire directement sur notre chat pour demander ce service. Il est entièrement gratuit. Peu de lectures
Pourquoi mon CPM est-il plus bas ?
The Moneytizer utilise la technologie de header bidding, ce qui signifie que tous nos partenaires sont en concurrence les uns avec les autres pour acheter vos espaces publicitaires. Le Moneytizer ne fixe pas de prix CPM, nous ""appelons"" simplement le réseau de partenaires pour qu'ils enchérissent sur votre espace publicitaire. Nos partenaires sont ceux qui détermineront le prix du CPM en tenant compte de divers aspects tels que votre trafic, la visibilité (l'endroit où vous avez placé les formats à l'intérieur de votre site web), l'origine géographique de votre audience, etc. Il existe des facteurs communs à la publicité programmatique, tels que **la saisonnalité. ** Le début de l'année et l'été sont souvent les pires périodes pour la publicité programmatique. Il y a moins de campagnes et l'investissement des annonceurs diminue. Ne vous inquiétez pas, il y a aussi de très bonnes périodes tout au long de l'année pour la publicité, par exemple en novembre et décembre. Peu de lectures