Le digital au service de notre planète


Commentaire

digital planète

Avoir un comportement responsable est devenu une priorité dans le quotidien de beaucoup de personnes. Consommer des produits made in France, acheter bio, faire le tri sont des habitudes fréquentes pour améliorer son empreinte écologique. Mais savez-vous que le numérique est également facteur d’une forte pollution ? Nous vous donnons quelques conseils pour avoir un meilleur impact écologique sur le digital.

Grâce à cela, nous pouvons tous agir pour mettre le digital au service de notre planète !

Une transition du digital s’impose

Le digital a un fort impact sur l’environnement. En effet, si Internet était un pays, il serait le troisième plus gros consommateur d’électricité au monde derrière la Chine et les États-Unis. Internet représente 4% des émissions de carbone dans le monde et cette consommation double tous les quatre ans ! Pour continuer les comparaisons, en matière d’émissions de CO2, Internet pollue 1,5 fois plus que le transport aérien. 

Mais pourquoi l’impact écologique du numérique est-il si fort ? Les objets numériques prennent plus de place que jamais dans notre quotidien. Nous les renouvelons toujours plus rapidement. De plus, leur fabrication mobilise énormément de matières premières. Savez-vous qu’il faut 600 kg de matières premières pour fabriquer un ordinateur de 2 kg ? Par ailleurs, le nombre d’internautes augmente fortement. Nous étions 3,9 milliards d’internautes en 2016 et nous serons près de 5 milliards en 2020 selon Google. 

Ainsi, il y a de plus en plus d’internautes qui ont de plus en plus d’objets connectés renouvelés de plus en plus rapidement. C’est malheureusement la recette parfaite pour un impact écologique désastreux.

Nos tips pour réduire votre pollution numérique 

The Moneytizer vous donne quelques conseils pour limiter l’impact écologique du digital ! Premièrement, concernant vos appareils numériques, évitez de les remplacer trop régulièrement malgré les modes ou les offres promotionnelles. Privilégiez la réparation au remplacement en cas de panne. Lorsque vous voulez vous en séparer, ne les laissez pas traîner au fond d’un placard car ils pourraient être recyclés. Vous pouvez donner vos appareils ou les vendre quand ils sont encore en état de marche pour leur donner une seconde vie ! Pensez également à acheter reconditionné. Cela permet de limiter la consommation d’énergie et de matières premières ainsi que la production de déchets. Pour allonger la durée de vie de vos appareils et éviter de les remplacer trop régulièrement, installez un anti-virus. Cela évitera les pannes et vous ferez des économies !

Deuxièmement, les recherches web émettent aussi beaucoup de gaz à effet de serre. Pour limiter la casse, faites des recherches précises sur internet. Privilégiez les mots-clés et ajoutez les sites que vous consultez régulièrement à vos favoris. Cela permet de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre. Pensez également aux moteurs de recherche écologiques comme Ecosia. 80% de leurs bénéfices sont utilisés pour planter des arbres. 

Troisièmement, saviez-vous que même votre boîte mail est un grand facteur de pollution ? Une entreprise de 100 employés génère en moyenne 14 tonnes de C02 par an avec l’envoi d’e-mail. Si vous voulez limiter votre impact, pensez à nettoyer régulièrement votre boîte mail. Vous pouvez aussi vous désinscrire des newsletters que vous ne consultez pas. 

Enfin, optimisez vos impressions afin de faire des économies de matières premières et d’énergie. N’imprimez que lorsque c’est nécessaire, en noir et blanc et en recto verso. Utilisez du papier labellisé (FSC, Ecolabel Européen) ainsi que des cartouches labellisées (Ange Bleu, Ecolabel Nordique).


Néanmoins, ne vous faites pas avoir ! De nombreuses marques utilisent l’écologie comme argument marketing. Mais en creusant on réalise qu’il n’y a pas de réelle action derrière la communication. On parle alors de greenwashing. Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour limiter votre impact écologique sur le digital !

 Si vous avez d’autres tips, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *