Top 10 des stratégies de monétisation d’un blog


2 Replies

Actualités
stratégies de monétisation

Vous voulez gagner de l’argent grâce à votre blog. Mais comment ? Quelle est la meilleure méthode ? Cet article présente les 10 meilleures stratégies pour monétiser un blog, classées par ordre d’efficacité.

#1 Bannières publicitaires

Pour monétiser les audiences d’un site internet ou d’un blog, la publicité reste la stratégie la plus rapide à mettre en place. Elle consiste à « louer » certains espaces de son site aux régies publicitaires, qui s’occuperont alors de positionner les bannières publicitaires de leurs partenaires. Le blogueur est ensuite rémunéré en fonction du nombre de clics ou en fonction du nombre de milliers de vues de la bannière.

On appelle « display » le système de diffusion de bannières publicitaires des annonceurs sur les sites éditeurs. Ce service est proposé par des régies publicitaires. Après inscription du site auprès de la régie web, le blogueur reçoit un tag publicitaire à implémenter dans le code à l’endroit où il souhaite intégrer l’espace de publicité.

Le blogueur est rémunéré en fonction du nombre de clics ou de vues sur les bannières publicitaires disponibles sur ses pages. Devant le manque de transparence et une baisse de la confiance des annonceurs, The Moneytizer a décidé de lancer une offre complète et rapide à mettre en place pour satisfaire annonceur et donner une alternative intéressante aux petits éditeurs.

#2 Programmes d’adhésion

Aujourd’hui, le modèle « freemium » est un mode important et de plus en plus utilisé pour obtenir des revenus grâce à ses activités en ligne. Le blogueur fournit d’une part un contenu de qualité gratuitement, et d’autre part un programme premium payant destiné à l’audience qui est prête à payer. Il facture un abonnement mensuel qui lui garantit un flux de revenu stable et régulier.

Exemple : les journaux d’informations nationaux utilisent entre autres ce business model

#3 Produits d’information (par le blogueur)

Si vous vous faites une place sur votre marché, vous pourrez alors y vendre des informations de qualité, qui peuvent revêtir la forme d’e-book, d’enregistrements, de podcasts, de livre blancs etc. Aujourd’hui la consommation d’information numérique prend le dessus, il est donc quasiment inutile de rendre son travail tangible. Les versions numériques suffiront amplement. Si vous êtes le créateur du produit (recommandé), notez que vous percevez la totalité du bénéfice.

Exemple : Les experts de certains secteurs proposent des formations ou des revues payante en plus du blogging (qui lui reste gratuit). Dans le monde du référencement naturel par exemple, on retrouve le site Abondance qui propose des dossiers payants. Son créateur publie également une réédition annuelle de son ouvrage.

#4 Services/Conseil/Coaching

Il existe également un bon moyen de gagner indirectement de l’argent grâce à son blog. Il s’agit de se servir du blog pour se créer une réputation : créer une marque et construire une communauté de lecteurs assidus. Vous pouvez alors gagner de l’argent en vous orientant vers les services hors-ligne de conseil et/ou de coaching. Cela peut être assez lucratif. L’inconvénient de cette stratégie est qu’elle vous contraint à consacrer une partie de votre temps à négocier pour de l’argent. Elle n’est donc évolutive que jusqu’à un certain point.

Exemple : En restant dans le monde du référencement, on retrouve le blog de Watussi géré par Jean-Benoît Moingt. Référenceur d’expérience, il propose également des formations destinées à l’analyse des sites.

#5 Prestation de discours

Si vous commencez à vous faire connaître dans votre domaine, vous pouvez le transformer en prestation de discours . Chris Brogan utilise cette stratégie avec son blog. Qu’il gagne ou non de l’argent directement grâce à son blog, il est rémunéré pour faire des conférences lors de divers événements. Avant d’en arriver là, il faut évidemment commencer par se construire une réputation et fidéliser une communauté de lecteurs. Une fois cette étape franchie, les prestations de ce genre sont la suite logique.

Exemple : En plus de Chris Bogan, on retrouve également Neil Patel dans le monde du webmarketing.

#6 Ventes de produits

Si vous avez une collection réelle de produits à proposer, vous pouvez vous servir de votre blog comme de votre boutique en ligne. Vendez-y ce que vous voulez.  Si vous êtes un artiste, vous pouvez utiliser une boutique en ligne pour vendre des œuvres d’art et un blog pour construire une audience. Attention malgré tout à bien anticiper le nombre de produits que vous allez vendre et à bien choisir votre CMS avant de vous lancer. La vente de produits en ligne n’est pas la spécialité de tous les CMS et cela peut-être relativement difficile à gérer. Si la vente est prévue à terme, préférez PrestaShop (quand les volumes sont faibles) ou Magento (quand les volumes sont importants).

Exemple : Blogueur influent dans le monde high-tech, Korben a également créé une boutique pour vendre t-shirt et autres accessoires à l’effigie de son célèbre logo !

#7 Programmes d’affiliation

Le marketing d’affiliation est un excellent moyen de générer un revenu. Vous proposez les produits des autres à votre audience et vous gagnez de l’argent en cas d’achat. Chaque fois que vous recommandez un produit ou un service pertinent pour votre public, pensez à vérifier s’il existe un programme d’affiliation. Si oui, inscrivez-vous et utilisez votre lien d’affilié.

Exemple : Ce système a fait ses preuves. Ce business model est l’un des tout premiers qu’il faut mettre en place avec le display. Sans être régulier il peut rapporter gros sans beaucoup de trafic. Voici un study case détaillé publié sur le site MySocialSherpa.

#8 Annonces directes

Les bannières publicitaires et les annonces dans le texte sont une autre façon populaire de gagner de l’argent. D’ailleurs c’est généralement l’une des premières méthodes à laquelle on pense. Toutefois, si vous suivez cette stratégie, vendre les annonces directement générera plus d’argent pour vous ; à vous de voir en fonction de votre secteur et de votre audience la manière la plus rentable de profiter de ce levier.

Exemple : Le guide de la monétisation de Good To Know propose plusieurs exemples illustrant la vente de liens (via régie publicitaire et via marketplace spécialisée).

#9 Évaluations payantes

Oui, vous pouvez vous faire payer pour évaluer des produits et des sites sur votre blog. Certains blogs vendent cette option directement. Si vous faites cela, il est important de préciser qu’il s’agit d’une évaluation payante. Il est également important que vous conserviez votre intégrité et que vous vous absteniez de donner un avis positif si vous n’êtes pas convaincu.

Exemple : Todd Rutherford a fait le buzz pendant un temps avec son site GettingBookReviews.com. Le littéraire publiait et proposait des avis sur les oeuvres des écrivains qui le souhaitait.

#10 Emplois-tremplins

Certains sites (comme ProBlogger) proposent des emplois-tremplins. Si cela fonctionne pour certains sites, il est toutefois probable que ce ne soit pas le cas pour la majorité des blogs.

#11 Construire & vendre

Oui, c’est vrai, on sort du Top 10 mais Top 11 ne sonne pas très bien et on ne peut se permettre d’omettre des leviers qui vous aideront à progresser dans l’univers impitoyable de la blogosphère 🙂 ! Vous pouvez créer un blog, une audience puis le vendre. En effet, certaines personnes achètent des blogs qui sont inactifs ou qui sont largement sous-utilisés par leurs propriétaires. Ils vont ensuite utiliser leurs compétences en marketing pour travailler, créer des backlinks SEO et une audience. Puis ils le vendent en générant un bénéfice. Cela peut marcher, en tout cas certaines personnes y arrivent.

Exemple : Certains domaineurs (plus patients que les autres) reconstruisent les sites acquis avant de les revendre tandis que les moins patients revendent immédiatement. C’est par exemple le cas de Simon Legouge, jeune domaineur installé en Thaïland, d’où il gère ses affaires.

 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *