Les alternatives à Adsense après avoir été banni


Commentaire

Aide & Support
Google banni

De nos jours, un grand nombre de propriétaires de sites internet utilisent Google AdSense pour monétiser leur site web. Cependant, la majorité d’entre eux ne connaissent pas l’entièreté des conditions d’utilisations de la plateforme. C’est pourquoi certains sites sont bannis, de manière temporaire ou permanente, de la plateforme.

 

Il existe des règles essentielles à connaître si l’on veut éviter de voir son site internet ou son compte bloqué par AdSense :

 

Pour éviter d’être banni de Google Adsense, les règles suivantes s’appliquent :

-Les contenus sexuels sont strictement interdits et non cautionnés par Google.

-Ne tentez pas de piéger Google en plaçant des publicités «click-bait » à votre avantage

-Ne pas être pleinement transparent avec AdSense concernant les politiques de confidentialité de votre site internet.

-Tenter de cacher quelque chose à Google est une très mauvaise idée : Google finit toujours par découvrir la vérité.

-Faire attention à ne pas placer trop de publicité sur votre site internet : cela peut vous faire bannir. Trop de publicité n’est pas synonyme de hauts revenus.

-Il est strictement interdit de cliquer sur vos propres publicités de façon répétée ou d’utiliser un robot à cet emploi. Les clics frauduleux vont à l’encontre des règles d’utilisations d’Adsense. Par conséquent, en cas de doutes, la plateforme vous enverra un mail vous informant de la suspension de votre compte.

-Vous ne devez pas modifier les codes Google AdSense qui vous ont été fournis ou les intégrer à iFrames. De légères modifications sont certes autorisées, mais vous ne devez pas toucher au code final.

-Il n’est pas nécessaire de créer un nouveau compte pour chaque nouveau site web

 

Les Alternatives à Google Adsense

 

Il est malheureusement possible de se faire bannir de la plateforme d’un géant publicitaire. Il existe cependant des moyens de récupérer votre compte. En remplissant ce formulaire, par exemple, vous serez en capacité de joindre Google. Malgré tout, les chances que Google Adsense reconsidère sa décision sont très minces.

 

Dans ce cas, ou simplement si vous souhaitez diversifier vos sources de revenu, nous pouvons vous offrir plusieurs solutions.

 

 

Les régies publicitaires au CPM sont la meilleure alternative

 

Les régies publicitaires au CPM telles que The Moneytizer sont la plus simple et la plus profitable des alternatives. The Moneytizer garantit des publicités payées à l’impression de qualités qui pourraient bien être la meilleure option pour votre site internet puisqu’elles ne nécessitent aucune action de la part de l’utilisateur.

 

Par exemple, chez The Moneytizer, nous rassemblons tous les formats les plus lucratifs pour nos éditeurs. Des formats standards aux formats les plus impactants, comme l’Habillage ou la Reco Contenus, ces différents formats vous permettent de trouver ceux qui sont les plus adaptés à votre site web et correspondent à son design et à l’expérience que vous désirez apporter à vos utilisateurs.

 

Notre plateforme est basée sur un système d’enchères appelé “header bidding”. En d’autres termes, à chaque chargement de page, nous générons une micro-enchère entre nos 40 partenaires, dans le but de maximiser les revenus de nos éditeurs.

Et vous pouvez profiter de cette technologie habituellement réservée aux plus gros sites.
Essayer maintenant

L’Affiliation, la logique de l’effort

 

L’Affiliation est une méthode marketing basée sur la performance dans laquelle une entreprise vous récompense avec des affiliés. Les quatre piliers essentiels sont :

-L’annonceur

La régie publicitaire

-L’affilié

-L’utilisateur

 

Cette méthode se croise fréquemment avec d’autres méthodes publicitaires. Les éditeurs utilisent bien souvent d’autres méthodes marketing, comme par exemple le SEO, le content marketing, le e-mail marketing et le SEA. Souvent négligée par les annonceurs, les affiliés continuent cependant de jouer un rôle important dans les stratégies marketing.

 

Pour être clair, l’Affiliation est une alternative rémunératrice à Adsense, mais elle requiert un investissement de temps tout comme personnel pour fonctionner.

 

 

Les contenus recommandés : « Attention au click-bait ! »

 

Pensez à la dernière fois que vous avez lu un article et que vous avez vu plusieurs vignettes d’articles « RECOMMANDÉS POUR VOUS ». C’est ce que l’on appelle des « contenus recommandés ».

 

L’idée est de vendre aux éditeurs une façon de générer de hauts revenus à partir de leur site internet sans diffuser de publicités invasives et envahissantes. Ces moteurs de recommandations sont habituellement très facilement implémentables, mais on pourrait considérer qu’ils vont contre les intérêts des éditeurs, puisqu’ils les font quitter leur site internet. De plus, nombre d’éditeurs se révèlent frustrés de ne pouvoir contrôler la qualité et la pertinence du contenu diffusé.

 

En effet, les contenus recommandés sont parfois considérés comme purement et simplement « click-bait ». En effet, il arrive que le contenu diffusé ne corresponde pas aux centres d’intérêts des utilisateurs. Dans le pire des cas, ils peuvent les choquer ou les agacer.

 

Quelles sont les autres options ?

 

Il existe un grand nombre d’options pour monétiser votre site internet, mais elles ne sont pas toutes pleinement profitables pour vous. Par exemple, vous pouvez tenter de diffuser de la publicité pop-up mais il est souvent considéré comme agaçant et envahissant. Une autre solution pourrait être de diffuser de la publicité « directe », mais cela demande du temps et une bonne connaissance du marché pour être sur de ne pas se faire arnaquer.

 

En conclusion, il existe beaucoup de solutions mais il n’appartient qu’à vous de décider quelle est la meilleure option pour votre site.  Par rapport à son design, l’expérience que vous désirez offrir à vos utilisateurs, le temps que vous pouvez investir dans sa monétisation etc.

S’inscrire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *