Publicité en ligne : ce que les annonceurs attendent de vous !


1 Reply

Actualités
online advertising

Les annonceurs peuvent vous faire gagner de l’argent en remplissant votre inventaire publicitaire.

Cependant, il vous faut répondre à un certain nombre de critères pour qu’ils aient un intérêt à acheter vos espaces.

Les annonceurs ne se réfèrent pas uniquement à des mesures numériques pour vérifier que votre site est convenable. D’autres critères plus subjectifs entrent en compte.

Qu’attendent-ils ?

Du contenu approprié !

Les annonceurs recherchent des contenus propres et « safe ».

Les contenus rejetés d’office sont les sites de pornographie, drogue, streaming illégal, homophobie, racisme…

La plupart des annonceurs de renom évitent à tout prix ce type de sites web !

Misez sur des publicités visibles !

Vos publicités doivent bénéficier d’une visibilité optimale. Plus elles seront visibles, plus elles seront rentables pour les annonceurs (et pour vous aussi). En effet, une publicité bien placée sera vue par un maximum de personnes. Ce qui engendrera un maximum de clics potentiels, et donc une rémunération optimale. Gardez en tête que l’annonceur a pour objectif que son produit soit vu, voire vendu si les utilisateurs venaient à se rendre sur son site.

Rappel : choisissez les formats les plus adaptés à votre site, pour ne pas perturber la navigation de vos visiteurs.

La qualité avant toute chose !

Les annonceurs sont souvent réticents à afficher de la publicité sur les sites à audience modeste.

Cependant, certains annonceurs peuvent ignorer les données d’audience, lorsque cette audience a une valeur distinctive.

En d’autres termes, si à défaut d’avoir une large audience, vous démontrez que votre site web a des visites de « qualité », les annonceurs peuvent accepter de travailler avec vous.

Par exemple, les sites d’actualité ou souvent une audience très large. Les annonceurs qui dominent le marché sont attirés par ce type de sites web car générateurs d’importants revenus publicitaires.

A l’inverse, les petits annonceurs sont plus flexibles quant aux audiences « niches ».

Mais cela n’est pas toujours vrai : certains gros annonceurs peuvent prendre en compte la qualité d’une audience (sur un site à audience modeste, ou « niche ») plutôt que sa quantité.

Si vous possédez un site web portant sur un thème très spécifique et qu’à ce titre votre audience est modeste, il se peut que pour la valeur de cette audience, des annonceurs influents souhaitent tout de même diffuser leurs publicités chez vous.

Un trafic honnête !

Les annonceurs tentent d’éviter la fraude. Ils sont désormais  près à payer pour que le trafic des sites web soit vérifié par le MRC (Media Rating Council).

De cette façon, les annonceurs pourraient protéger leur image et supprimer les dépenses induites par les audiences truquées. Ils pourraient ne remplir désormais que des inventaires « premium », c’est à dire propres et consultés par de vrais visiteurs.

Certaines plateformes d’achats publicitaires mettent en garde les éditeurs de sites premium, car ils sont une cible de choix pour les fraudeurs.

Les éditeurs doivent aussi savoir que les annonceurs utiliseront pour la plupart des outils de vérification (MRC) pour filtrer les sites « conformes » avant de contracter avec eux.

Que faut-il retenir ?

En somme, les annonceurs veulent des sites web de qualité. Qualité ne rime pas forcément avec quantité. En effet, utiliser des robots pour augmenter mécaniquement vos audiences ne vous fera que perdre de la crédibilité. De même, votre audience peut être qualitative tout en étant modeste, cela ne signifie pas que vous serez ignoré par ceux-ci.

Toutefois, ce critère est relativement subjectif, c’est pourquoi le seuil de « valeur » ou de « qualité » d’un site web peut constamment changer.

 

 

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *