Marketing : Il est temps de passer au tout-mobile !


Commentaire

Actualités
marketing

Facebook, Google, Twitter se sont tous concentrés sur la publicité mobile depuis quelques années. Voyant le secteur de la pub évoluer, les géants du web ont pris le tournant assez vite et continuent d’insister sur ce levier. Les exemples de Twitter et de Google illustrent parfaitement cette tendance. Et si le mobile devenait dissociable du reste et méritait une stratégie à part ? Et si les éditeurs devaient également se concentrer uniquement sur les formats mobiles ? …

Depuis quelques années, le tout-mobile est devenu un incontournable dans le monde du marketing digital. Malgré sa montée en puissance, le tout-mobile ne reste dans les fait qu’une idéologie dont l’application est encore trouble et hésitante. Une récente étude montre que les spécialistes en marketing investissent dans le mobile avec le reste de leur budget au lieu de le placer au cœur de leur stratégie marketing ; un espèce de plus destiné à éviter la culpabilité et à faire plaisir au patron qui a récemment lu un article sur le sujet. Les responsables ont encore besoin de preuves concrètes pour les convaincre; que le mobile fait partie intégrante de l’expérience utilisateur dans le tunnel d’achat.

Comment se positionne le mobile dans le monde du marketing digital ?

Alors que les responsables s’imaginent toujours le mobile comme un relai secondaire dans leurs campagnes, la réalité est tout autre. On est aujourd’hui dans un contexte où on observe davantage de consommateurs connectés à leurs mobiles qu’à leurs PC et autres devices connectés. Le smartphone est la première plateforme utilisée par les internautes pour communiquer, rechercher (de plus en plus en local d’ailleurs) et partager. D’après ComScore, sur 2014, 60% du temps passé sur un media digital l’était sur un smartphone.

Mettre le mobile au centre de sa stratégie digitale

Que ce soit pour les annonceurs ou les éditeurs, il faut se faire à l’idée que le mobile n’est pas une cible de second choix. Elle doit être traitée à part entière et pas avec les reste du budget. D’après une récente étude, la majorité des consommateurs estiment que le mobile est « la ressource la plus importante » dans leur prise de décision commerciale. Nielsen ajoute que plus d’un tiers d’entre eux n’utilisent que le smartphone. A ce stade, Brian Solis, journaliste pour le site AdAge affirme qu’une stratégie mettant le mobile en avant n’est même plus suffisante.

Pour réussir, les marques et les agences doivent penser au-delà des campagnes mobiles. Elles doivent commencer à penser tout-mobile et le considérer comme la fondation du tunnel d’achat de demain.

– Brian Solis, AdAge

Comment faire ?

Il est pratiquement impossible aujourd’hui pour un consommateur d’avoir une expérience utilisateur pleinement satisfaisante. Sauf si  à un moment ou un autre il est détourné vers d’autres types de support . Il existe quelques exemple mais nous sommes encore loin du tout-mobile.

Depuis plus d’un an, Altimerter Group étudie la manière dont les marques s’y prennent pour mettre en place l’expérience utilisateur sur mobile afin d’en apprendre davantage sur les challenges et les opportunités qui se présentent sur la branche du marketing digital mobile. Starbucks, Zappos, L’Oréal, Séphora et bien d’autres commencent à avoir des approches tout-mobile. Cette approche se fait indépendamment de leur stratégie cross-canal traditionnelle. Ces marques ont compris que le mobile n’est pas seulement un initiateur ou un maillon de la stratégie digital mais un support à part entière au travers duquel l’internaute peut souhaiter avoir une expérience utilisateur complète et pas seulement une simple information à un instant T.

Conclusion

Il faut que les acteurs importants du secteur mettent le mobile en priorité de leurs stratégies digitale. La publicité mobile et l’insertion des formats mobiles dans toutes les pages de contenu sont des passages obligatoire. Il faut désormais investir dans un programme mobile et pas seulement cocher la checkbox après avoir fait une campagne display sur mobile. La réalité aujourd’hui est que l’on assiste à une prise de pouvoir du mobile. Celui-ci devient le « first screen » dans le monde de la consommation et donc de la publicité !

Les marques et les agences doivent à présent repenser le parcours de l’internaute sur le mobile. A partir de là, ils pourront répondre à toutes les attentes mises en avant par l’étude de Nielsen. Les tout-mobile et les mobile-first auront tous une expérience utilisateur satisfaisante ce qui découle sur un tunnel d’achat presque parfait.

« It’s a mobile world — design accordingly »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *