La bataille sur le chiffrement de l’Iphone continue entre Apple et le FBI


Commentaire

Actualités
vol de données

Suite à la tuerie de San Bernardino où l’on a retrouvé un Iphone 5C appartenant à l’un des auteurs, le FBI avait demandé à Apple de les aider à déverrouiller le fameux Iphone car il pourrait contenir de précieux indices.

Atteinte à la vie privée ou simple cas particulier?

La demande du FBI est refusée quant au déverrouillage de l’appareil. Apple qui considère que cela engendrerait potentiellement une menace plus globale portant atteinte à la vie privée des utilisateurs d’Iphone.

En effet, Apple a fait savoir que la mise à disposition d’un système contournant les verrouillages de l’iphone au FBI serait trop « dangereux ». Cela remettrait en cause la sécurité et la conservation des données personnelles des utilisateurs.

Le FBI et les familles des victimes entament des requêtes judiciaires. Apple vient donc de proposer une solution alternative

Apple a en effet annoncé sa volonté de créer un « groupe d’experts ».  Tout pour solutionner le problème via un accès au Cloud grâce au Wi-fi de la maison des auteurs de l’attaque. Le problème? Les enquêteurs avaient déjà réinitialisé le mot de passe du Cloud  et l’accès est donc impossible.

La situation est donc actuellement plus que compliquée et Apple refuse toujours les solutions du FBI pour récolter les donner de L’iPhone 5C incriminé. Selon un sondage, 51% des américains seraient en faveur d’un déverrouillage de l’appareil par Apple.

En conclusion, est ce une volonté du FBI d’espionnage de masse ou bien une simple aide essentielle à une enquête fédérale? Que pensez de ce status quo qui semble ne pas évoluer au fil des jours?

Lire aussi : Skype : les appels vidéo de groupe désormais sur IOS et Android

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *