Google Chrome et les publicités intrusives


Commentaire

Actualités
Clavier

Comme vous le savez, depuis février le navigateur web de Google, Google Chrome va ajouter un nouvel outil d’adblocking. C’est un service qui permettra de bloquer les publicités les plus intrusives de façon automatique.

L’adblocker de Google Chrome

Cet outil intégré à Chrome ne va pas fonctionner comme les autres adblockers. En effet, ça ne sera pas une corvée pour les éditeurs qui ont vu leurs revenus publicitaires baisser considérablement. Ce nouveau service va prendre comme référence les formats considérés comme intrusifs par la Coalition for Better Ads. De ce fait,  on a pu qualifier d’intrusifs les formats qui sont sources d’interruption sur desktop et sur mobile. Parmi les formats en question : pop-ups, vidéos en lecture automatique avec son, interstitiels plein écran ou encore publicités avec compte à rebours. Vous pouvez retrouver la liste complète ici

 

Formats publicitaires

 

Ainsi, les utilisateurs de Chrome n’auront pas besoin d’ajouter un adblocker pour éviter ce genre de publicités. Ils vont utiliser un outil intégré qui ne va pas bloquer les publicités qui rentrent dans les normes.
 
Cette nouvelle norme de Google répond à la tendance d’un marché qui va de plus en plus faire face aux adblockers avec une publicité plus responsable. De plus, cela améliore la santé générale de l’écosystème du digital. En effet, si  un site affiche des ads intrusives cela pénalise l’ensemble des publicités de la même page.
 
Les éditeurs de site web vont devoir s’adapter à un nouveau scénario dans lequel les régies publicitaires vont faire face aux nouvelles exigences des navigateurs les plus utilisés. Ainsi, les clics et les affichages des publicités intrusives ne seront pas comptabilisés sur Chrome.
 
Ce n’est pas le cas de The Moneytizer. C’est pourquoi, depuis notre création, nous nous sommes positionnés avec des formats non intrusifs. Ainsi, la nouvelle version de Chrome ne nous affectera pas et ne changera pas les statistiques des éditeurs.
 
Pour savoir si votre site respecte bien les nouvelles normes publicitaires, vous pouvez analyser votre site grâce au « rapport relatif à l’expérience publicitaire » .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *