Facebook pénalise les posts qui incitent les utilisateurs à interagir


Commentaire

Actualités
facebook

Ce lundi 18 décembre, Facebook a annoncé dans un communiqué, qu’il condamnerait désormais l’« engagement bait », (« appât d’engagement »). Il s’agit de techniques explicites pour inciter les utilisateurs à « liker », commenter, partager etc. des publications sur Facebook.

 

Le but étant de se servir de l’algorithme du réseau pour augmenter l’engagement. Facebook dit avoir reçu de nombreuses plaintes de ses utilisateurs concernant ces messages spam et souhaite par conséquent y remédier.

 

Ci-dessous, des exemples de publications Facebook utilisant de l’engagement bait :

engagement bait

 

Quels sont les posts sanctionnés ?

Pour l’instant, seules les publications se verront sanctionnées, mais Facebook entend poursuivre cette initiative dans les prochaines semaines et pénaliser également les Pages qui utilisent ces méthodes. Le géant des réseaux sociaux prône l’authenticité comme maître mot de son fil d’actualité. Or, l’engagement bait va à l’encontre de cette valeur. Pour contrecarrer cela, Facebook tente donc de supprimer au maximum les contenus trompeurs ou spammeurs au profit des publications plus authentiques.. Les Pages et publications concernées apparaîtront de ce fait moins dans le fil d’actualité qu’auparavant.

 

Facebook précise que l’algorithme différencie les messages « racoleurs » des messages œuvrant pour la bonne cause. « Les publications qui sollicitent les utilisateurs pour de l’aide, des conseils ou des recommandations, comme la diffusion de rapports d’enfant disparu, la collecte de fonds pour la bonne cause ou des conseils de voyage, ne seront pas affectés par cette mise à jour ».

 

En conclusion, Facebook invite les éditeurs de Pages Facebook à se concentrer sur la qualité, la précision et l’authenticité de leurs publications. Ainsi,  pour inciter les utilisateurs à s’engager naturellement et ainsi augmenter la portée des publications. Si cette nouvelle ne plait pas aux éditeurs de Pages, elle devrait réjouir la majorité des utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *