4 choses à savoir avant de mettre de la pub sur son site


4 Replies

Aide & Support
4 choses à savoir

Faire un blog part tout d’abord d’une volonté de partager son quotidien, sa passion, son métier. Il s’avère que chaque personne qui se lance dans cette aventure se rend vite compte que c’est un hobby très chronophage.

A partir de là, trois solutions : arrêter, monétiser son site pour rentabiliser son hobby, poursuivre sans se soucier du temps passé à écrire. Tôt ou tard, on finit toujours par s’intéresser à la seconde solution.

Avant de se lancer tête baisser et commencer à vouloir mettre de la pub sur son site, il faut bien comprendre certain aspects. En lisant cet article, vous éviterez la frustration du blogueur lambda.

#1 Trop de pub tue la pub

Ce n’est pas un hasard si cet adage est repris à toutes les sauces ; il est vrai dans la plupart des cas. Les formats publicitaires affichées sur les sites et les blogs représentent une grosse part de la publicité sur le web (26% en 2013 derrière le search qui se taille encore la plus grosse part du gâteau). Cependant, ces formats publicitaires pushées par les régies publicitaires dans lesquelles le site en question s’est inscrit.

Nous conseillons un maximum de 3 à 4 formats pas page pour éviter que la publicité ne nuise à votre site.

  • Google Page Layout

Google Page Layout est un patch ajouté par Google en 2012 à son algorithme de classification des résultats dans les SERPs (Search Engine Result Pages ou Pages de résultats des moteurs de recherche en français). En effet, ce patch, moins connu que ses confrères Panda et Penguin, a pour fonction de pénaliser les sites proposant beaucoup trop de publicités au dessus du contenu principal de la page. Google a fait trois mises à jour de ce patch. Aujourd’hui, chaque mise à jour touche une minorité de sites (moins de 1%). Cela concerne seulement les sites anglophones.

Malgré sa faible ampleur, mieux vaux prévenir que guérir sachant que la sortie de pénalité peut prendre du temps. Trop de publicités peut donc avoir pour conséquence une pénalité du site.

  • Ralentissement du site

Certains acteur du web utilisent de nombreux intermédiaires publicitaires et se doivent donc d’installer beaucoup de solutions sur leur site. Chaque nouvel arrivant entraînera un appel externe lors du chargement de la page. En multipliant le nombre de solutions publicitaires, on augmente irrémédiablement son temps de chargement. Ce qui nuit à son référencement naturel et à l’expérience utilisateurs sur la page. Attention donc à se diriger vers des solutions optimales pour monétiser son site.

=> The Moneytizer vous propose des formats publicitaire avec des tags asynchrones (chargent votre contenu avant la publicité) qui ne nuit pas à votre site en le ralentissant.

#2 Il faut du temps

La publicité sur le web est une action rapide et pratique pour se faire de l’argent. En revanche il faut être conscient que quelques milliers de visites ne suffiront pas à générer un revenu complémentaire digne de ce nom. Cela peut potentiellement rembourser les frais d’hébergements et d’achat de nom de domaine de son site/blog mais il ne faut pas s’attendre à gagner plusieurs centaines d’euros dès le départ.

3# Le mobile c’est l’avenir !

Evolution du trafic mobile entre 2012 et 2013 - Source Mashable

Evolution du trafic mobile entre 2012 et 2013

Le mobile prend le pas sur le web. Les statisticiens ne se rejoignent pas tous sur les chiffres mais au final tout le monde est d’accord, même Google ! Il faut donc s’y plier et passer ses sites en responsive design. Le format publicitaire doit être adapté au mobile. Tout d’abord, vérifier que vous prenez bien tous en compte pour les mobiles lorsque vous créez un partenariat avec une régie publicitaire en ligne.

=> The Moneytizer s’est penché sur la question et tous est fait de sorte à entretenir une expérience utilisateur intacte que ce soit sur mobile ou sur un ordinateur traditionnel.

4# En haut c’est mieux !

Comme nous l’avons précisé dans le premier point, il faut veiller à ne pas être trop intrusif avec la publicité. Malgré tout, si vous souhaitez optimiser vos revenus, vous devrez de préférence placer une bannière en haut au centre et sur le côté le tout au dessus de la ligne de flottaison.

Format de publicités intéressants pour commencer

Les formats rentables au départ

 

Pour conclure, pour toutes questions, notre équipe se tiens à votre écoute pour y répondre et vous informer au mieux.

4 comments

  1. Pingback: Quand l'IAB se dresse contre Adblock Plus

  2. Avec Google AdSense on est pas loin de l’arnaque,j’ai une bannière publicitaire Renault en haut de la page d’accueil(alors que mon site à plus de 60 pages !).Payée 00,01 euros par jour,et en plus il me retire près de 50% sans donner la moindre explication ou très obscure.Bientôt,il va falloir que je paie pour mettre de la pub !Et avec près de 8000 visiteurs pour 30 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *